Guérir grâce à la neuroplasticité- Découvertes remarquables à l'avant-garde de la recherche sur le cerveau

Guérir grâce à la neuroplasticité- Découvertes remarquables à l'avant-garde de la recherche sur le cerveau - Norman Doidge | Showmesound.org Lisez le livre gratuitement. directement dans votre navigateur. Téléchargez le livre par. au format PDF, TXT, FB2 sur votre smartphone. Et bien plus encore showmesound.org.

INFORMATION

AUTEUR
Norman Doidge
DIMENSION
12,45 MB
NOM DE FICHIER
Guérir grâce à la neuroplasticité- Découvertes remarquables à l'avant-garde de la recherche sur le cerveau.pdf
ISBN
3292989893167

DESCRIPTION

De la naissance à la mort, notre cerveau ne cesse de se transformer en se remodelant, afin de s'adapter à son environnement. La recherche médicale a appris à exploiter ces étonnantes capacités afin de supporter – et même de guérir – certaines pathologies qu'on aurait cru incurables.Grâce à des exercices de concentration une infirmière voit ses insupportables douleurs chroniques disparaître en quelques semaines. Un homme rendu aveugle à la suite d'une maladie auto-immune, recouvre la vue en méditant. Un enfant souffrant de retard intellectuel apprend d'un seul coup à parler en écoutant de la musique…Après le succès de son premier livre Les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau, Norman Doidge poursuit sa plongée dans l'univers fascinant et – disons-le – assez miraculeux de la neuroplasticité et nous livre un panorama unique et très complet des dernières avancées de cette médecine de pointe.

Nos croyances changent notre cerveau. Donald Hebb, pionnier de la neuroplasticité et de la Les plaignants à la recherche d'attention : les personnes qui recherchent l'attention en se... Depuis les 20 dernières années, grâce au développement rapide dans les domaines de l'imagerie Les habitudes positives changent votre cerveau pour le mieux.

Frederick florin / afp. Le suspense pour les élections municipales aura tenu les commentateurs en haleine jusqu'à l'heure de clôture de la préfecture de Strasbourg. Une employée du centre de recherche biologique Vector à Tchita, Russie (image d'illustration).

LIVRES CONNEXES