Et tu deviendras médiateur... et peut-être philosophe

Et tu deviendras médiateur... et peut-être philosophe - Jean-Louis Lascoux | Showmesound.org Lisez le livre gratuitement. directement dans votre navigateur. Téléchargez le livre par. au format PDF, TXT, FB2 sur votre smartphone. Et bien plus encore showmesound.org.

INFORMATION

AUTEUR
Jean-Louis Lascoux
DIMENSION
7,66 MB
NOM DE FICHIER
Et tu deviendras médiateur... et peut-être philosophe.pdf
ISBN
7753178193100

DESCRIPTION

Ce nouveau livre de Jean-Louis Lascoux, sur la médiation et le médiateur, est un dialogue avec le lecteur. Il parlera à ceux qui exercent des responsabilités managériales et pédagogiques, et naturellement à ceux qui ont une fonction de médiation. Il raconte ce que chacun vit lorsqu'il est confronté à un changement provoqué par un conflit ou à une situation nouvelle non désirée. Il implique une réflexion concernant celui qui change et celui qui accompagne. La médiation est-elle un parti pris ? Comment le médiateur peut-il affirmer sa neutralité et son indépendance ? Lorsque l'auteur entraîne son lecteur, soudain, celui-ci peut se voir agir dans la vie sociale et politique, tandis que la médiation nécessite une conception de l'humain et de ses modes relationnels, fondée sur l'altérité, ouverte à la diversité, en dehors du droit, de la psychologie occidentale et de tous les chemins idéologiques, religieux et culturels. Cet ouvrage est un essai original dans sa rédaction. Au fil des pages, la médiation se trouve interpellée en tant que discipline à part entière. Mais ne doit-elle rien à la philosophie ? Un médiateur est-il un rhétoricien ? D'où prend-il ses autorisations ? Les amis de la médiation y trouveront des repères et les médiateurs professionnels, leurs fondamentaux pour développer ce nouveau secteur d'activité. L'auteur démontre que par la formation qu'il doit avoir reçue, le médiateur est une personne peu ordinaire qui permet à chaque partie de s'inscrire dans une inimaginable discussion.

MÉDIATEUR, -TRICE, adjectif et substantif. A.

esquissé par le philosophe avec un peu... C'est un pays de gens qui, je crois, n'aiment personne, et surtout les Français. J'avais pour compagnon un jeune homme de vingt ans.

LIVRES CONNEXES