Pour ne pas vivre seul(e)- Figures et déguisements de la solitude

Pour ne pas vivre seul(e)- Figures et déguisements de la solitude - Michèle Declerck | Showmesound.org Lisez le livre gratuitement. directement dans votre navigateur. Téléchargez le livre par. au format PDF, TXT, FB2 sur votre smartphone. Et bien plus encore showmesound.org.

INFORMATION

AUTEUR
Michèle Declerck
DIMENSION
9,78 MB
NOM DE FICHIER
Pour ne pas vivre seul(e)- Figures et déguisements de la solitude.pdf
ISBN
9452977990953

DESCRIPTION

Le sentiment de solitude qui caractérise notre temps et les mille et un détours inventés pour y pallier recouvrent plusieurs paradoxes : paradoxe d'une société qui se recommande du " tout communication ", qui ne cesse d'inventer des instruments à communiquer et qui génère des individus de plus en plus isolés, et de plus en plus souffrants de leur solitude. Paradoxe d'un monde qui se prétend individualiste et qui multiplie les dépendances, qu'il s'agisse de dépendances matérielles comme la drogue, le médicament, l'aliment, de dépendances affectives, voire de ces nouvelles dépendances engendrées par les technologies modernes : Internet, les jeux vidéo, la fuite dans le virtuel... Paradoxe de cette incapacité à vivre seul alors même que le couple ou le groupe se révèle " invivable ". Comment avons-nous pu oublier que la solitude, loin d'être une maladie, se présente comme la condition même de notre liberté et de notre créativité, voire de notre " bonne distance " avec les autres ? " Alone, but not lonely " comme l'exprimait Ellen Mac Arthur, la navigatrice solitaire.

3. Si les gens (proteger) la nature, ils (se porter) mieux.

Qu'allez vous faire de ce temps de solitude ? Chercherez-vous à le combler coûte que coûte, ou bien en ferez-vous un temps de créativité ou de... Comment vaincre la solitude après une rupture ? Voici quelques conseils pour vous ouvrir aux autres et rester optimiste. Une rupture n'est jamais heureuse, certes, mais pourquoi ne pas saisir ce moment pour se recentrer sur soi-même, pour apprendre à s'écouter ? Seul je parcours les solitudes cosmiques.

LIVRES CONNEXES