Des barbelés que découvre l'histoire- Un camp pour les Tsiganes... et les autres - Montreuil-Bellay (1940-1946)

Des barbelés que découvre l'histoire- Un camp pour les Tsiganes... et les autres - Montreuil-Bellay (1940-1946) - Jacques Sigot | Showmesound.org Nous sommes heureux de vous présenter le livre. Téléchargez le livre. en PDF, TXT, FB2 ou tout autre format possible sur showmesound.org.

INFORMATION

AUTEUR
Jacques Sigot
DIMENSION
5,98 MB
NOM DE FICHIER
Des barbelés que découvre l'histoire- Un camp pour les Tsiganes... et les autres - Montreuil-Bellay (1940-1946).pdf
ISBN
4366710184009

DESCRIPTION

Qui se souvient, ou plutôt, qui veut se souvenir des camps de concentration que la France a créés et administrés pendant la Seconde Guerre mondiale ? Comme tant d'autres, Montreuil-Bellay, petite ville touristique au carrefour de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou, avait consciencieusement oublié le sien. Jacques Sigot en reconstitue patiemment la ténébreuse histoire, contribuant ainsi au devoir de mémoire auquel nous sommes tous tenus. Enrichie de précieux documents, voici la quatrième édition de cet ouvrage pionnier qui depuis bientôt trente ans sert de base aux études sur un sujet encore largement ignoré. Ils sont très nombreux ceux qui, à un moment ou à un autre, connurent la double enceinte de barbelés électrifiés avec miradors du camp de Montreuil-Bellay. Mais hantent surtout ces barbelés que l'Histoire a longtemps oubliés, les Tsiganes, que la IIIe République de Lebrun décide d'interner avant que les Allemands n'envahissent la France, et qu'elle néglige de libérer après que ceux-ci en ont été chassés. Le cinéma, qui s'inspire de ces faits historiques, vient en renforcer l'impact. Dans son beau film Liberté, Tony Gatlif ose recréer, avec lyrisme, ce douloureux épisode vécu par le peuple tsigane : grâce au pouvoir de l'image et du son, qui touchent les coeurs, le débat est enfin porté sur la place publique. La connaissance des faits doit désormais entrer dans nos manuels scolaires. Pour ces opprimés qu'on appelait alors " nomades ", elle permettra enfin - ils y ont droit - la reconnaissance officielle de persécutions injustifiables.

J'en ai découvert les traces dix ans après m'être installé à Montreuil-Bellay, par hasard en cherchant des ammonites avec un ami. Personne n ... Le froid est tel, en janvier-février 1941, dans les hangars ouverts à tous les vents du camp de Moisdon que les Tsiganes seront transférés dans un camp voisin, après une succession ... Découvrez sur Babelio.com livres et les auteurs sur le thème tziganes.

Mais hantent surtout ces barbelés que l'Histoire a longtemps oubliés, les Tsiganes, que la Blême République de Lebrun décide d'interner avant que les Allemands n'envahissent la France, et qu'elle néglige de libérer après que ceux-ci ... Ces barbelés que découvre l'histoire. un camp pour les Tsiganes...

LIVRES CONNEXES